Chaudière à gaz : modèles, technologies, avantages et inconvénients

Les chaudières à gaz sont des équipements de chauffage très performants et très populaires auprès des particuliers. Mais comment choisir son modèle en fonction de ses besoins ? Quelle technologie privilégier ? Un projet d’achat mais vous souhaitez tout savoir sur ce type d’appareil ? 
Quels sont les avantages et les inconvénients de cette solution thermique ?  
On vous partage toutes les informations disponibles sur les chaudières à gaz. 

Le fonctionnement de base d’une chaudière au gaz 

Peu importe le type de chaudière privilégié, le fonctionnement de base reste le même. Du gaz est acheminé jusqu’à votre chaudière. Là, un brûleur créé une combustion qui va produire de la chaleur. Cette chaleur est transmise au fluide caloporteur qui va ensuite irriguer toute votre installation, vos radiateurs et parfois aussi l’eau de vos sanitaires.

Le liquide est ensuite acheminé à nouveau vers la chaudière pour effectuer un cycle de chauffe. 

Les modèles de chaudière à gaz 

Même si le principe de fonctionnement est le même, les 3 principaux modèles de chaudière au gaz ont des différences. Caractéristiques, prix, rendements et économies d’énergie… on vous dit tout.  

La chaudière à gaz classique

Ce type de chaudière, autrefois très populaire, est de moins en courant actuellement. La raison ? Ses performances sont très en deçà des modèles concurrents. Même si la chaudière à gaz classique chauffe rapidement les pièces de la maison, elle ne propose qu’un rendement de 80 % maximum. Par ailleurs, elle fonctionne à haute température (60°-80°), ce qui augmente sa consommation d’énergie. Le prix moyen pour l’installation d’une chaudière classique est de 2 500 euros. 

La chaudière à gaz basse température 

La spécificité de la chaudière basse température, c’est qu’elle produit une chaleur équivalente pour une consommation de gaz plus faible. Pour cela, elle ne chauffe le fluide contenu dans la chaudière qu’à 50° au lieu des 80° habituels. Grâce à cette innovation, c’est près de 10 à 15 % d’économies de gaz que vous pouvez faire pour un rendement compris entre 90 et 95 %. Pour le prix d’installation, comptez entre 2 000 et 2 500 euros.  

La chaudière à gaz condensation

La chaudière gaz à condensation est actuellement le modèle de chaudière le plus performant du marché. Son rendement se situe, en effet, entre 100 et 110 %, ce qui la classe dans la catégorie des équipements de chauffage THPE (Très Haute Performance Énergétique). Elle peut atteindre ces performances grâce à un système de récupération de l’énergie. Le principe est simple. La chaudière récupère la vapeur et la fumée de la combustion et réinjecte sa chaleur dans votre système de chauffage central. Les économies sont très importantes, ce qui explique le prix d’installation un peu plus élevée (environ 3 500 euros).  

Les autres modèles de chaudière à gaz

Les 3 modèles précédents sont ceux que l’on retrouve le plus souvent chez les particuliers. Pourtant, il existe plusieurs autres types de chaudières qui ne sont pas aussi populaires, mais qui tendent à le devenir. Il s’agit :

  • de la chaudière au gaz pulsatoire : fonctionne grâce à un système de micro-combustions (plus de 100 % de rendement) ;  

  • de la chaudière gaz à micro-cogénération : qui produit de la chaleur, de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité ;  

  • de la chaudière hybride : associée à une pompe à chaleur, elle prend le relais lorsque la température extérieure est trop basse.  

Tous les avantages du chauffage au gaz 

Maintenant que vous connaissez tous les modèles de chaudière au gaz, voici les principaux avantages que le chauffage au gaz peut vous offrir.  

Un équipement qui offre de multiples choix 

Le premier avantage du gaz comme énergie domestique, c’est la variété d’équipement qu’il offre. Nous vous avons déjà présenté les différents modèles de chaudière. Mais dans ces catégories, il en existe d’autres. Par exemple, on peut trouver des chaudières gaz à condensation murales pour les petits espaces ou au sol pour les maisons et grands appartements. De même, il existe également une variété dans le type de gaz utilisé. Aujourd’hui, il est possible de se chauffer au gaz naturel, via un raccordement, ou au propane, grâce à une citerne individuelle. 

Une installation simple et un aspect pratique 

L’installation d’une chaudière à gaz est simple, rapide, et surtout, peu encombrante. De plus, au contraire d’une chaudière à bois, vous n’avez pas besoin d’aménager un espace de stockage à domicile. Vous n’avez besoin que d’un raccordement au gaz de ville pour être alimenté en permanence. 

Un confort et des performances thermiques de premier plan

La chaudière à gaz se distingue des autres équipements de chauffage grâce à l’homogénéité de la chaleur qu’elle dégage. Avec ce type de matériel, le confort thermique est optimal, de même que vos économies. En effet, comme vous le savez, une chaudière à gaz condensation permet de faire jusqu’à 30 % d’économies en plus qu’une chaudière classique. Mais ces performances peuvent encore être optimisées avec l’ajout d’un thermostat ou d’un programmateur.  

Un entretien simple et peu contraignant

Pour l’entretien quotidien de votre chaudière, très peu d’interventions sont nécessaires. Vous devez seulement nettoyer votre équipement de temps à autre. Pour cela, brossez les ouvertures de ventilation, retirez les résidus du corps de chauffe. Faites de même avec le brûleur et la plaque collectrice.   
  
Pour le plus gros de l’entretien, vous devez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) comme BF-Dépannage pour le contrôle annuel de votre installation. Cet entretien est obligatoire et va permettre de déterminer si certains de vos composants sont usés et aussi vous permettre d’améliorer les performances globales de votre appareil.  

Des aides à l’installation intéressantes

Dernier avantage des chaudières à gaz (et plus particulièrement des modèles à condensation), elles ouvrent des droits à des aides à l’installation très intéressantes. Les deux principaux dispositifs sont MaPrimeRénov‘ et la “prime Coup de pouce“. Accessibles aux propriétaires comme aux locataires, cumulables, ils permettent d’économiser plusieurs milliers d’euros sur l’installation de votre chaudière gaz à condensation. 

Les inconvénients du chauffage au gaz

Malgré tous ces avantages, la chaudière au gaz présente également quelques inconvénients que nous allons maintenant vous présenter. 

Un équipement de chauffage qui produit du CO2

Même si les émissions de gaz nocif pour l’environnement sont très mesurées (surtout pour le gaz de ville), il n’en demeure pas moins que le chauffage au gaz participe à l’effet de serre. Évidemment, il est beaucoup moins nocif que le chauffage au fioul, mais pour les personnes qui voient avant tout l’aspect écologique, il sera peut-être plus intéressant de se tourner vers la pompe à chaleur air/eau. 

Le chauffage au gaz propane : plus encombrant

De manière générale, le chauffage au gaz est pratique. Mais si vous utilisez le propane au lieu du gaz de ville, vous allez devoir effectuer des travaux plus nombreux en installant une citerne, ce qui va également prendre de l’espace. Si vous en manquez, et que vous n’avez pas de possibilité de vous raccorder au gaz de ville, on vous conseille de vous tourner vers une autre énergie. 

Comment choisir une chaudière au gaz ?

Faire confiance aux marques de référence 

Le premier conseil que l’on peut vous donner pour choisir votre future chaudière au gaz, c’est de vous adresser principalement à des professionnels RGE comme BF-Dépannage. Nous vous orienterons vers un choix d’appareils de fabricants renommés. Atlantic, Saunier Duval, De Dietrich, Frisquet… ces marques sont connues et reconnues et vous proposent une large gamme de chaudières de qualité. 

S’adapter à vos besoins en énergie

Le choix d’une chaudière à gaz passe aussi par le calcul des besoins énergétiques de votre foyer. Cela vous permettra de déterminer le dimensionnement (la puissance) de votre installation. 

Les principaux éléments à prendre en compte pour ce calcul sont : 

  • la qualité de votre isolation ;  

  • l’indice de température extérieur (ITE) ;  

  • le volume du logement.  

De même, si vous souhaitez chauffer l’eau de vos sanitaires avec votre chaudière, vous devrez vous tourner vers un modèle double service. Or, il existe plusieurs types de chaudière à gaz double service qui fonctionnent avec un mode de production d’eau chaude différent. 

  • La production d’eau chaude par accumulation : jusqu’à 50 litres d’eau chaude directement disponibles.   

  • La production d’eau chaude par micro-accumulation : de 3 à 5 litres stockés dans le ballon en même temps.  

  • La production d’eau chaude instantanée : 0 litre stocké, adapté pour les faibles besoins en eau chaude.  

S’adapter à votre espace de vie

La chaudière à gaz murale est conseillée pour les logements avec un plus petit espace, car son encombrement est minimal. Si vous avez plus de place chez vous, ou si vous souhaitez monter une installation hybride, la chaudière gaz au sol est un meilleur choix.   

Vous savez maintenant tout sur les chaudières au gaz. Leur fonctionnement, les différents modèles disponibles, leurs avantages, leurs quelques inconvénients… ce mode de chauffage n’a plus de secrets pour vous. Si vous souhaitez approfondir le sujet et obtenir des conseils plus personnalisés dans l’optique d’installer une chaudière à gaz à votre domicile, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes BF-Dépannage. Nous serons ravis de répondre à vos questions et, si vous le souhaitez, de vous accompagner dans la transition énergétique de votre logement. 

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis